Appel à candidature

 

CHIMÈRES URBAINES

 

création photographique

 

 

https://scontent-a-ams.xx.fbcdn.net/hphotos-xap1/t31.0-8/q82/s960x960/1053122_341401139373734_4648109690457543781_o.jpg

 

 

Qu’est-ce que le projet « Chimères Urbaines » ?

Le projet « Chimères Urbaines » souhaite associer photographie, architecture, espace urbain, imaginaire et poésie sur la ville de Gap, dans les Hautes-Alpes.

Photographier des Chimères Urbaines c’est surprendre l’habitant et le visiteur en :

– explorant le regard de l’homme sur la ville,

– saisissant le lien affectif existant ou naissant vis à vis de l’architecture,

– éveillant l’imaginaire de chacun sur l’espace urbain,

– comprenant la perception collective du lieu.

En privilégiant l’imaginaire, les artistes proposeront, grâce à leurs images, une approche innovante de l’architecture ancienne ou contemporaine de la ville.

La ville est un lieu de vie. Elle est le produit de l’homme. Le regard du photographe permet de dévoiler une part d’invisible. Il invite le visiteur à voyager au-delà de l’image et ainsi redécouvrir la ville par l’émotion et la vitalité qu’elle révèle.

S’appuyant sur cette richesse, le photographe essaiera d’en saisir l’essence, tout en tentant de troubler le regard de l’observateur, du visiteur et de l’habitant. La photographie sublime ainsi ce que nous ne voyons pas au premier abord.

Le paysage urbain et ses Chimères Urbaines, sont une forme de projection de soi, de l’individu et du collectif, un vecteur culturel et identitaire. Leur perception et leur compréhension éveillent nos sens et instaurent une appartenance, un lien affectif, un sentiment de déjà vu, de rêve.

Aborder de manière artistique le patrimoine architectural urbain de la ville de Gap est un moyen de la transfigurer, en rendant intemporel le temps d’observation et en troublant le regard de l’observateur.

 

Les productions issues des « Chimères Urbaines » ?

Cette recherche photographique sur les Chimères Urbaines donnera lieu à la publication d’un ouvrage photographique et à la réalisation d’une exposition collective.

Dans un souci de diffusion et de valorisation de ce travail, des médiations culturelles seront proposées par l’association Ethno Logique à différents publics.

 

A qui s’adresse le projet ?

Le projet Chimères Urbaines s’adresse à de jeunes artistes qui questionnent le médium photographique, et qui souhaitent participer à un travail collectif. L’association Ethno Logique désire valoriser le travail de jeunes artistes tout en offrant au public une interprétation de la création photographique contemporaine.

30 artistes photographes seront sélectionnés pour chasser les Chimères Urbaines de la ville de Gap :

– 10 photographes haut-alpins.

– 10 photographes en région P.A.C.A.

– 10 photographes au niveau national

 

Comment y participer ?

1ère étape:

Chaque candidat(e) doit adresser par courrier postal ou électronique un dossier comprenant, un book présentant son parcours et son travail photographique, ainsi qu’un texte court sur ce que représente pour lui ou pour elle une chimère urbaine (2000 caractères maximum espaces compris).

Un comité, rassemblant des professionnels du milieu culturel et artistique, sélectionnera 30 photographes pour le lancement du projet.

 

2ème étape :

Les participant(e)s sélectionné(e)s devront proposer 3 clichés de l’architecture de la ville de Gap (détail ou ensemble architectural, ancien ou moderne) qui répondront aux thèmes présentés ci-dessus. Une seule photographie sera retenue pour la publication et l’exposition.

Les photographies peuvent être argentiques ou numériques, en noir et blanc ou en couleur, mais aucun montage ne peut être entrepris.

Pour la réalisation de la publication et de l’exposition, l’association assure la direction artistique. La publication inclura : une photographie du travail de chaque artiste, une courte biographie de chaque photographe, ainsi qu’un texte rédigé par chaque participant expliquant la démarche et le choix de sa Chimère Urbaine.

 

 

Calendrier

 

Lancement de l’appel à candidature : 1er novembre 2014

Date limite des dépôts de dossiers : 31 janvier 2015

Sélection des participants : 1er février – 15 février 2015

Travail artistique et photographique : 1er mars – 30 mai 2015

Retour des travaux des participants : 30 mai 2015

Sélection des photographies proposées par les participants : 1 juin – 10 juin 2015

Conception, réalisation, édition de la publication : 1er août 2015 – 15 décembre 2015

Conception de l’exposition, tirages photographiques : 1er décembre 2015 – 15 décembre 2015

1ère Installation de l’exposition : 15 décembre 2015

Médiations culturelles : 1er janvier 2016 – 30 juin 2016

 

 

Contacts

 

Renseignements projet : Gisèle Guldalian 06 11 81 06 57

Renseignements techniques : Florent Quignon 06 10 49 48 11

Courriel : chimeres.urbaines@gmail.com

Facebook : Chimères Urbaines

Adresse postale : Association Ethno Logique, 19 chemin des Chanterelles, route de la Luye, 05000 GAP

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *