SEF Ethnographies plurielles

“Ethnographies plurielles. Déclinaisons selon les disciplines”

sous la direction de Tiphaine Barthèlemy, Philippe Combessie, Laurent Sébastien Fournier et Anne Monjaret

             Ethnographies Plurielles Disciplines Première couv            Ethnographies Plurielles Disciplines Quatrième couv

Le terme « ethnographie » est aujourd’hui largement répandu dans l’ensemble des sciences sociales pour désigner tout à la fois une méthode et ses résultats : le travail qualitatif de collecte des matériaux de terrain, le corpus qui en résulte et l’écriture qui en restitue l’analyse. Ce volume propose une réactualisation du concept et la pratique ethnographiques. Anthropologues, ethnologues, sociologues, historiens, urbanistes, spécialistes du sport et chercheurs en sciences de l’éducation y montrent l’apport de l’ethnographie pour leur discipline.

Recension

Une recension de cet ouvrage, sur le site “lectures.revues.org” est accessible ici :
Loïc Le Pape, « Tiphaine Barthèlemy, Philippe Combessie, Laurent Sébastien Fournier et Anne Montjaret, Ethnographies plurielles. Déclinaisons selon les disciplines », Lectures [En ligne], Les comptes rendus, 2015, mis en ligne le 20 juillet 2015.
URL : http://lectures.revues.org/18675

[lire la suite]

ethno.org num 24

ETHNOGRAPHIQUES.ORG

Numéro 24

Ethnographiques.org, la revue en ligne de sciences humaines et sociales, a le plaisir de vous annoncer la parution de son vingt-quatrième numéro, Ethnographies des pratiques patrimoniales : temporalités, territoires, communautés, coordonné par Ellen Hertz et Suzanne Chappaz-Wirthner.

Les articles réunis sous ce titre s’interrogent sur la vie sociale intense que le concept de patrimoine connaît aujourd’hui, aussi bien dans le champ de la recherche scientifique que dans celui de la politique institutionnelle et du tourisme culturel. Comment, dans ce contexte de « fièvre patrimoniale », traiter d’un tel concept ? Suffit-il, pour marquer la distance analytique prise avec les instrumentalisations diverses dont il est l’objet, de recourir aux guillemets, sauf à faire surgir le spectre redouté de sa naturalisation ? Ou de lui substituer le concept de patrimonialisation, plus à même de laisser entendre d’emblée que tout patrimoine est le produit d’une fabrication répondant aux attentes et aux préoccupations de l’heure ?

[lire la suite]

tradition et contemporanéité

conférence internationale

entre tradition et contemporanéité

« Theatre Between Tradition & Contemporaneity »
December 17 – 21, 2013

at Retzhof Castle – Retzhof Educational Institute
in Leitring bei Leibnitz, Austria!

« Theatre Between Tradition and Contemporaneity » is the professional conference researching the Bridge between Tradition and Contemporaneity in performing arts.

The conference is inviting professionals working in the field of music – musicians, composers, singers, music researchers, journalists and critics, music educators and teachers, music producers and promoters from all over the world interested in the research of traditional methods as applied to contemporary performing arts work. This meeting is a great opportunity to meet potential collaborators and partners – producers, theatre managers, theatre directors, choreographers, talent managers, arts agents, festival organizers and arts publishers from different countries.

[lire la suite]

RIME suite…

 conférence RIME suite…

Le futur des musées d’ethnographie

The conference will mark the completion of the five-year RIME project funded by the European Union, and involving ten major European ethnography museums. This conference aims to move the debate about the purpose of ethnographic museums in the post-colonial period forward and to envision new ways of thinking and working in those museums in the future.

What is the purpose of an ethnographic museum in the twenty-first century?
Who are they for and what should they contain?
Should ethnographic museums retain the evidence of their entanglement with the colonial past or prioritise the contemporary in their collections and exhibitions?
Who has the right to own and represent the material culture of others?
To what extent have new models of curatorial practice and anthropological theorising realigned the power imbalances of earlier eras?
How can such institutions respond to the movement of people and things in an increasingly transnational and transcultural world?

[lire la suite]